L'écrivain.e public.que comme intervenant.e social.e

En cette période de crise COVID, les actions de DÉLire s’effectuent dans le respect des règles sanitaires.

Écrivain.e public.que (ci-après désigné comme EP) :
« Un.e écrivain.e public.que est un.e professionnel.le de l’écrit dont la mission est d’aider à communiquer – par l’écrit – au sens large du terme. »
(Extrait du site de l’AEPF - Académie des Écrivain.e.s Public.que.s de France).

Si les champs d’action de la profession s’avèrent particulièrement variés, c’est sa dimension sociale qui, ici, nous intéresse spécifiquement.

ressources

La fonction d’EP intervenant.e social.e n’est pas réglementée alors que ces acteurs et actrices opèrent indubitablement en faveur de l’accès aux droits sociaux, d’où l’importance accrue d’une pratique professionnelle et éthique.

Ainsi, les EP œuvrant pour DÉLire en tant qu’intervenant.e.s sociaux.ales sont convaincu.e.s de la nécessité de participer au maintien et au respect des droits. Tou.te.s diplômé.e.s de la licence Conseil en écriture, Écrivain.e public.que de La Sorbonne, iels partagent donc tou.te.s les valeurs éthiques regroupées au sein d’une Charte, signée par chaque membre de l’équipe.

Dans une société où l'écrit demeure prépondérant et où les démarches se numérisent, dans une société qui paupérise et qui exclut, il nous semble en effet nécessaire de mettre nos connaissances et savoir-faire au service de celles et ceux qui en ont besoin. Tandis que l’EP demeure un rouage essentiel de l'accès aux droits pour de nombreux habitants, la crise sanitaire actuelle et son impact sur la précarisation viennent renforcer ces besoins de proximité ainsi que la nécessité d’acteurs formés.

Par ailleurs, si la gratuité de ce service pour les bénéficiaires nous paraît indiscutable, il nous paraît également essentiel que les institutions s'investissent financièrement dans un accompagnement social devenu indispensable auprès d'une part grandissante de la population. 

C’est le principe auquel adhère DÉLire et qu’elle souhaite défendre.

Aujourd’hui donc, grâce à l’implication de son équipe d’Écrivain.e.s Public.que.s Engagé.e.s, au soutien de l’action publique à travers la DAC* de la ville de Paris et du personnel des bibliothèques, l’association est en mesure de proposer des permanences régulières d’accès aux droits sociaux dans trois bibliothèques parisiennes :

Louise Michel (20e) : sur rdv au 01 58 39 32 10 (semaines impaires)
le samedi de 10h à 13h
    Vaclav Havel (18e) : sur rdv au 01 40 38 65 40 (semaines impaires)
le vendredi de 10h à 13h

    Françoise Sagan (10e) : sur rdv au 01 71 27 17 90 (semaines paires)
le mercredi de 14h à 17h

Ces permanences viennent s’ajouter à celles déjà effectuées par les EP bénévoles ou les stagiaires de la licence professionnelle de La Sorbonne Conseil en écriture, Écrivain.e public.que (plus de renseignements directement auprès des bibliothèques).

Lieux éminemment culturels et ancrés dans la vie de leur quartier, les bibliothèques jouent ainsi un rôle primordial dans le tissage du lien social des populations avoisinantes. C’est pourquoi il nous tient particulièrement à cœur d'y tenir nos permanences.

DÉLire s’engage également dans l’est parisien auprès des EP, souvent bénévoles, qui travaillent au sein de nombreuses associations dédiées à l’accès aux droits. Ces EP, fortement impliqué.e.s dans leur mission, sont en effet en recherche d'échange(s) sur la pratique de la profession afin de constituer un réseau tout en montant en compétence(s). Dans cet objectif, DÉLire anime des rencontres thématiques en partenariat avec les EDL* du 20e et du 18e arrondissements.

* DAC : direction des affaires culturelles
EDL : équipe de développement local